CATTIER Félicien Prof.
Etude sur la situation de l'Etat Indépendant du Congo



2ième édition, identique à la première mais sans les cartes. Softcover, in-8, 362 pp. Livre très rare et étude incontournable pour comprendre l'annexion du Congo par la Belgique. C'est sans doute la plus vive attaque contre Léopold II et elle est documentée ! Le livre comprend e.a. la LISTE des propriétés de Léopold II à Bruxelles et à Ostende: resp. 16,4 millions et 1,9 millions de francs. La publication d'une telle liste est du jamais vu.

Note LT: Félicien Cattier, né le 4 mars 1869 à Cuesmes en Belgique et mort le 4 février 1946 à Funchal sur l'Île de Madère au Portugal, est un financier, mécène et professeur de droit à l'université libre de Bruxelles. Il fut docteur en droit et en sciences administratives, il fut nommé professeur ordinaire à l'Université libre de Bruxelles en 1906, l'année donc de la publication du présent livre. Le colonel Thys (du CCCI) l'orienta vers le secteur économique. En 1900, il devint secrétaire de la Compagnie internationale d'Orient. Le thème principal en est: il faut supprimer complètement les privilèges que le roi, incapable d’une bonne gestion, s’est assuré au Congo. Pour les groupes financiers, il doit céder complètement la place. Cattier sera bien récompensé pour ses services. En 1913, il assuma les fonctions d'administrateur délégué de la Banque d'outre-mer et dirigea plusieurs de ses sociétés. A partir de 1928, il se trouva à la tête des principales sociétés coloniales du groupe de la Société Générale : Union Minière, Compagnie du Katanga, Compagnie du Congo pour le commerce et l'industrie, Chemin de fer du Congo, etc. Il fut l'un des créateurs du Fonds national de la recherche scientifique, dont il assuma la présidence. Auteur de Droit et administration de l'EIC, il fut membre de l' Académie royale de Belgique (1945).

Cattier dans la préface de cette seconde édition écrit: '(...) J'ai reçu des encouragements précieux et dont je suis fier. Par contre, les injures et les insinuations m'ont été prodiguées par certaine presse. (...)'

€ 150.0

Bestel